Clap de Fin… Mais non, pas pour ce blog, allons!

« Scène 96, 14e et… ACTION! »

On ne va pas se mentir, ce n’est pas du tout ce que je me suis dit en débutant l’écriture du 96e épisode de ma petite « saga » de l’été. Pour moi, j’en étais encore à envisager un ultime rebondissement mettant en scène mes personnages pour un baroud d’honneur.

Et puis, finalement, ce fut une bonne façon de conclure ce récit.

Il y en avait d’autres d’envisagées, c’est vrai. Et entre autres, cet ultime rebondissement dont je parlais un peu plus haut qui m’avait donné l’idée de commencer cette petite série (mais du coup, dont je ne vous parlerai pas!)
Pour ceux qui aiment les chiffres, c’est au final près de 300 000 caractères et 56 500 mots avec 96 épisodes publiés presque tous en temps et en heure chaque jour (ou nuit, très tard pour certain).

Le challenge était double Plus

[Amours d’été] Anaïs

J’avais hésité un peu parce que ça n’entre pas vraiment dans l’histoire, enfin, ce n’est pas nécessaire pour comprendre l’histoire mais je vous le mets ici! C’est ce qu’a vécu Anaïs avant les vacances et qui est évoqué au cours du récit!

   – On se voit ce soir, au cinéma ?
   – Pas de soucis !
   Marine me fit signe de la main. Quelqu’un me tapota sur l’épaule. Surprise, je me retournais. Romain, un ami.
   – Hey ! T’es pas encore parti ?
   – Non, j’attends Max, me dit-il en montrant du doigt un couple qui s’embrassait goulûment, à quelques mètres de nous.
   Je ris. C’était un peu ridicule et dégoûtant. Je ne pus pas m’en empêcher de lui demander :
   – Jure-moi que tu n’embrasses pas comme ça. Sinon, je ne t’adresse plus la parole !
   – Tu veux que je te montre ?
   PARDON ? Tu viens bien de me demander de m’embrasser moi, devant tout le monde ? Toi, mon ami depuis si longtemps ? T’es sûr ?
   – Comme tu ne dis rien, je prends ça pour un oui.
   Et il m’embrassa. Plus